Celle que je ne suis pas – Fanny Vandermesch

Stéphanie, 25 ans, journaliste vit seule avec son chat qui parle arrivant aux bons moments et qui ne s’adresse uniquement à sa maîtresse. Tout se passe dans un univers professionnel de Stéphanie. J’ai beaucoup aimé ce roman court.

C’est frais, léger avec un beau soupçon d’humour. On peut s’y retrouver pour la prise de conscience lorsque l’on a besoin de reprendre confiance en soi et là elle va se transformer.

Je vous le recommande vivement.

Le temps d’un livre

Publicités

Les tribulations d’Hortense – Nathalie Brunal

Venez pousser la porte de ce salon de thé dans lequel vous ferez la connaissance de notre héroïne Hortense, maman solo de 38 ans, Max 15 ans, ado rebelle, et Joris, petit bonhomme de 5 ans. Elle vient travailler avec Tata Martha tous les jours au salon de thé et confectionne des macarons et des cupcakes. Tata Martha, une femme de 60 ans avec une pêche d’enfer qui booste sa jolie nièce à aller de l’avant.

Vous me suivez c’est par là. Je vous recommande vivement de lire ce roman soit en version numérique soit version papier, vous sentez vos papilles qui vous chatouillent, je ne vous dis pas, j’ai dégusté beaucoup de macarons lors de ma lecture mais des faux hein sur papier.

Vous lisez ce roman qui vous donne la patate et la pêche dès que vous ouvrez le livre….

Vous pouvez contacter Nathalie Brunal sur fbk. Puis comme j’ai aimé celui-ci, je me suis empressée et j’ai profité de la promo sur amazon et j’ai pris les 4 derniers dont je vous ai parlé sur mon blog dans les dernières publications. Si vous me suivez, vous avez dû les lire.

Le temps d’un livre

Père avant tout – Joëlle Laurencin

Marcy est prête à mettre au monde leur petite fille mais cela ne se passe pas comme prévu. Après d’intenses douleurs et d’efforts considérables, elle ne survivra pas et laissera le bébé dans les bras du jeune papa qui devra jouer le rôle de papa et maman. Je ne vous dévoilerai pas la suite de cette histoire. Pour en savoir davantage, il faudra vous la procurer et la lire.

C’est un merveilleux livre et une histoire extrêmement touchante, les relations père/fille sont magnifiques et magiques. A vous de le découvrir.

J’ai fait connaissance de Joëlle Laurencin par facebook et au fil de notre petite conversation, j’ai souhaité lui commandé cette nouvelle, je n’ai absolument pas regretté. J’ai adoré. Beaucoup d’émotions, un sujet touchant, poignant.

Le temps d’un livre

L’ivresse des libellules -Laure Manel

L’année dernière, j’ai lu trois romans de Laure Manel :

  • La mélancolie du kangourou,
  • La délicatesse du homard,
  • Histoire d’@

J’ai adoré ses romans et cette année je me suis offert son petit dernier sorti en mars.

4 couples d’amis de longues dates ont l’habitude de partir en vacances l’été avec les enfants, mais cette année, ils ont décidé de se retrouver entre adultes. Sybil, la meneuse a déniché la perle rare concernant la location qui est de tout confort, immense, spacieuse tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, jacuzzi, spa, grand terrain. De quoi passer de super vacances.

Lieu de vacances : l’Ardèche, Sybil et son compagnon Alex, Claire et Jérôme, Emilie et Vincent, Caroline et Sébastien (son nouvel ami). Plus tard, Valentine, amie de Claire va arriver dans le groupe d’amis bien soudés. Ils sont neuf et ont tous des caractères et des tempérament très forts.

je vous le conseille vivement, moi qui ne connais pas cette région, je me suis plongée en Ardèche pas dans l’eau…

Plongez vous dans ce roman qui m’a fait beaucoup de bien. Vous avez bien compris j’ai ADORE. De plus, j’ai eu l’immense plaisir de revoir Laure Manel toute souriante à Quiberon.

La dame de Reykjavik – Ragnar Jonasson

J’ai lu un polar de Ragnar Jonasson : SNJOR que j’ai vraiment apprécié. Généralement, dès que je découvre un nouvel auteur, j’en lis un et s’il me plaît, je prends les suivants. Là j’ai pris les deux autres Natt et La dame de Reykjavik. Comme ce sont des One shot, pas de problème, j’ai lu le dernier acheté en exclusivité chez FL (france loisirs) en janvier.

Cela se passe à Reykjavik, capitale de l’Islande, la meilleure commissaire Hulda doit partir dans les prochains jours (15) à la retraite. Avant la date officielle, elle a l’autorisation de reprendre une enquête qui a été bâclée par son collègue. Héléna, demandeuse d’asile Russe a été retrouvée noyée à 30 kms de Reykjavik. Personne a cherché à la retrouver, Il va se passer beaucoup de choses dans ce thriller,

A vous de juger, moi je n’ai pas trouvé terrible, un peu déçue par ma lecture. C’est dommage, mais je lirais quand même l’autre thriller de cet auteur.

Le temps d’un livre

L’humanité en moins – Karine Vivier

Tout d’abord, je remercie Karine de m’avoir proposé son roman noir en SP. Je ne connaissais pas la plume de cette auteure. C’est l’occasion super d’ouvrir un livre et de se plonger dans l’univers de Karine.

3 personnes : 1 petite fille – 1 mère de famille – 1 ex-taulard. 3 univers différents.

Une petite fille doit aider le compagnon de sa mère à kidnapper des enfants sans en connaître la raison mais elle ne veut pas chercher à la savoir. Sa mère la câline si elle a fait ce que lui demandait le monsieur, mais l’enferme dans la cave, pièce bien capitonnée de manière à ne pas l’entendre crier, hurler, réclamer un peu réconfort.

Mon avis :

Pour être noir c’est noir, j’ai trouvé que ce roman noir était bien écrit avec des chapîtres courts, et bien structurés. j’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de pouvoir me plonger dans le nouveau qui j’espère paraîtra bientôt.

Le temps d’un livre

La liberté de nous aimer – Ninon Amey

Le nouveau roman de Ninon Amey est sorti hier le 4 mai et je lui ai acheté ce matin en même temps que ceux de Nathalie Brunal. Comme quoi des fois, ça sert de se faire plaisir à petits prix.

Et si on vous proposait d’entretenir une relation épistolaire avec un détenu ? tenteriez-vous l’expérience ? Abigaïl, une jeune femme de trente ans passionnée par l’écriture, s’inscrit pour rentrer dans ce domaine expérimental mis en place à la prison locale.

Cette expérience est très originale, pour David, les échanges de lettres et d’emails avec Abigaïl est une bouffée d’air dans ce monde morose qu’est la prison.

Je connais déjà la plume de Ninon et j’aime beaucoup. Ses romans sont forts, bien écrits, je la suis, je dois avoir tous ses romans. Je vous donnerais mon avis lorsque je l’aurais lu.

Le temps d’un livre