Poussière d’étoile de Linda Dasilva

Coucou, mon retour pour le 3e roman de Linda Dasilva

Résumé :

Trois femmes… Trois époques… Trois destins.
1890 — Je me prénomme Suzanne, vingt printemps tout juste, employée comme femme de chambre dans l’une des plus belles demeures de Ville-d’Avray pour le compte de la famille Delattre. Ma passion est la danse classique et mon rêve, devenir une grande danseuse. Aucune ombre ne devait assombrir mon destin, et pourtant…
1980 — Je suis Lise, la quarantaine, infirmière libérale, j’élève, avec l’aide de ma mère, mon fils Patrick. Je prends mon métier très à cœur. La vie ne m’a pas épargnée, je me suis faite à cette idée…
2020 — Je m’appelle Agnès, la trentaine, j’évolue dans le monde de la mode en tant que styliste. J’ai enfin trouvé l’amour, le VRAI, auprès de Mathieu, mais une apparition a bouleversé mon existence…
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus cher, elles vont vivre une aventure hors du commun.

Mon avis :

Lire un roman de Linda était pour moi indispensable, le 3e et comme j’aime beaucoup son écriture fluide, je n’ai pas pu m’en empêcher. Linda a eu l’adorable idée dont je la remercie de m’offrir son roman en sp et voilà ma chronique. Au fil des pages de ce roman, vous redécouvrez si vous connaissez déjà l’écriture agréable de l’auteure, sinon allez y vous ne serez pas déçu(e) !

1890 : suzanne de 20 ans est femme de chambre chez Mr et Mme Delattre et leur fille Rose, de très riche tanneurs propriétaire d’une magnifique demeure. Elle s’occupe du couple et de Rose, et est éperdument amoureuse de Pierre le jardinier mais….

1980 : Lise, infirmière à domicile, vit avec sa mère Madeleine, et son fils Patrick 12 ans. Elle a beaucoup de patients dont un couple qu’elle aime beaucoup. Un jour qu’elle est en visite-soins, elle leur demande à monter à l’étage dans l’une des chambres et fait une découverte.

2020 : Agnès, styliste de mode dans une grande maison de couture, a un coup de coeur pour une magnifique demeure à l’extérieur de Paris qui étonne ses amis. A la 2e visite, elle a une étrange vision dans une des pièces qui devait être la chambre à l’étage.

En continuant la lecture, nous découvrons qu’il y a peut-être un lien entre ces 3 femmes et surtout que cela serait la demeure devenue la propriété d’Agnès. Entre un super feel good avec une chouette pointe de suspense, l’enquête est menée d’une main de maître.

J’ai adoré ce roman que je conseille vivement soit en commandant auprès de notre chouette auteure (contactez-la sur sa page fbk …) vous aurez une dédicace mais si vous avez une liseuse, alors en format kindle ou kobo. Aucune excuse pour ne pas le lire.

Portrait d’auteure : Alex Kin

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour à tous et merci Manoue pour cette proposition d’interview. Je m’appelle Alex, j’ai 37 ans et je vis en Touraine avec mon mari et mes 3 enfants. Je suis l’auteure de 2 comédies romantiques auto-éditées : « Mon prince ne viendra pas (Tant pis, je ferais sans !) » publiée en juillet 2019, et « Notre échappée belle » parue en avril 2020.

2/ Quand avez-vous commencé à écrire ? (enfance, adolescence…)

Dès l’enfance ! D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit.

3/ Qu’est-ce qui vous a donné l’envie d’écrire ?

Impossible de m’en souvenir ! Je crois que j’ai toujours eu ça en moi, c’est un besoin, impossible de me passer de l’écriture.

4/ Connaissez-vous d’autres écrivains, éditeurs ou librairies ? Si oui, lesquelles ?

Grâce aux réseaux sociaux, je suis en contact avec un certain nombre d’auteurs, mais je ne m’aventurerais pas à les citer tous, car la liste serait trop longue et j’aurais trop peur d’oublier quelqu’un ! Mais j’apprécie vraiment de faire partie de cette communauté d’auteurs. Je n’ai en revanche pas trop de contacts avec des éditeurs ou des librairies, à mon grand regret pour ces derniers !

5/ Comment vous est venu l’idée de publier votre oeuvre ?

J’en ai toujours eu envie, mais ce sont des amies qui m’ont encouragée à franchir le pas.

6/ Quel mode de publication avez-vous choisi ? en auto-édition ou avec une maison d’édition ?

J’ai choisi l’auto-édition pour mes deux premiers romans. Je parle bien de choix, car l’auto-édition n’est pas seulement la voie de secours des auteurs refusés par les maisons d’édition comme le pensent encore beaucoup de personnes malheureusement. Cela peut être un choix délibéré pour garder sa liberté, ce qui est mon cas puisque j’ai décliné des propositions d’éditeurs. Mais j’aimerais bien aussi un jour éditer un roman avec une maison d’édition, pour voir comment cela peut se passer.

7/ Quel sentiment avez-vous ressenti lorsque votre livre a été publié ?

D’abord de l’angoisse ! L’angoisse de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir fourni suffisamment d’efforts, que les lecteurs ne soient pas satisfaits du résultat. Et ensuite, du soulagement et de la joie quand j’ai commencé à recevoir de jolis retours de lectures. Publier un livre, c’est pire que les montagnes russes en terme d’émotion !

8/ Etes-vous satisfait de votre publication ?

Très satisfaite ! C’est le fruit d’un très long travail, chronophage et parfois rébarbatif quand on entre dans les détails de la correction et les nombreuses relectures, mais c’est une grande satisfaction d’aboutir à un manuscrit digne d’être présenté aux lecteurs.

9/ Au moment de la sortie de votre livre, en avez-vous parlé publiquement ? (page auteur fbk, blog perso, site perso, groupes fbk, famille, amis).

J’ai essayé d’en parler autant que possible. J’ai fait mon apparition progressive sur les réseaux sociaux à cette occasion, d’abord sur Facebook puis Instagram. J’ai également créér un site pour présenter mes romans et mes actualités littéraires.

J’en ai également parlé autour de moi, à ma famille, mes amis, mes collègues. J’ai essayé de ne pas trop les embêter avec ça mais j’étais tellement enthousiaste que je ne suis pas certaine d’être arrivé !

10/ Avez-vous publié plusieurs romans ? Un nouveau projet est-il en cours d’écriture (futur proche ou lointain) ?

A ce jour, j’ai publié deux romans. Les suites de ces romans sont en cours d’écriture. La suite de « Notre échappée belle » est prévue à l’automne 2020, celle de « Mon prince ne viendra pas » au printemps 2021.

J’ai également un projet de roman historique, et un autre projet contemporain qui émerge en parallèle. j’aime avoir de nombreux projets en perspective, mêmes si il est toujours frustrant de ne pas avoir plus de temps pour les concrétiser rapidement.

11/ Avez-vous participé à des concours littéraires, des séances de dédicaces, des salons du livre ?

Je n’ai toujours pas participé à des concours, en revanche, j’ai déjà participé à des salons du livre et à des séances de dédicaces.

12/ Avez-vous participé à des séances de dédicaces ? Quel a été votre ressenti ?

J’adore aller à la rencontre des lecteurs, et c’est une énorme frustration d’avoir vécu l’annulation de toutes les rencontres prévues ce printemps à cause du Covid. J’attends avec impatience les prochains salons et séances de dédicaces prévus cet automne, en espérant que la situation sanitaire se sera améliorée à ce moment-là.

Le nouveau roman de Lorraine Fouchet est chez moi

Bonjour tout le monde, depuis quelques années, j’ai découvert une auteure que je rencontre tous les ans avec un immense plaisir au salon du livre de Vannes et des fois à Quiberon. Elle est adorable, a plusieurs points communs, adore la Bretagne (île de Groix) où se déroulent la plupart de ses romans, où beaucoup du moins.

J’ai lu Entre ciel et Lou paru en 2016 et maintenant vous le trouvez en format poche ou pocket. Puis l’ayant beaucoup aimé, je l’ai offert à ma cousine Espagnole car ce dernier était traduit en espagnol. Un livre qui a beaucoup voyagé, il a fait un aller/retour. Je l’ai acheté en Espagne à Denia (dans une chouette librairie) et a été dédicacé par Lorraine avant de repartir à sa destinataire.

Puis d’autres romans sont parus bien sûr, et le petit dernier c’est « J’ai failli te manquer » paru le 4 juin 2020. Bien sûr, je l’ai acheté.

Photo prise dans mon jardin avec les magnifiques hortensias qui fleurissent.

Résumé :

Lise et Cerise n’ont en commun que la rime. Tout oppose la mère et la fille. D’ailleurs c’est simple, Lise voulait un garçon. A la mort d’Axel, mari et père adoré, les deux femmes se retrouvent en tête à tête, et se repoussent comme des aimants réfractaires. Mais une inconnue s’invite dans l’équation. Elle efface tout, même les ressentiments, et apporte d’inespérances retrouvailles.

Car il n’est jamais trop tard pour s’aimer….

Dans la famille Venoge, on se déchire avec panache. Pourtant, la tendresse est là, en embuscade, et lorsqu’elle s’engouffre enfin dans la brèche, elle transforme les années perdues en heures gagnées.
Lorraine Fouchet nous l’affirme, le bonheur est réservé à tout le monde.

Celui-ci fera partie de mes romans de l’été comme tous les ans. Un peu de romans, de polars, feel good et de thrillers.

Déchéance de Delphine et Cécile Friart

hello, un roman écrit à 4 mains que Caroline m’a envoyé en manuscrit. Bien sûr, impossible de dévoiler ma chronique avant la sortie du livre.

Depuis son plus jeune âge Ethan est confronté à des souvenirs d’enfance très douloureux. Bree son épouse l’empêche de sombrer en enfer mais le métier d’Ethan ne l’aide pas. Il est militaire et revient d’une mission difficile et émotionnellement
éprouvante.

Sera t’il capable de combattre encore une fois les démons qui le hantent ? Succombera-t-il à la tentation ?

Mon avis :

Dès les premières pages on ne peut plus s’arrêter. C’est un livre prenant où l’on découvre Ethan et ses pensées les plus sombres ainsi que Bree qui est sa lumière. on ressent pendant toute sa lecture, beaucoup d’émotion.

Livre refermé, on se languit de lire la suite.

Belle journée, et bonne lecture.

Dans mon chariot et au courrier………

Vendredi dernier, je suis allée relever le courrier accompagnée de Funky, toujours présente, j’aurais vraiment dû lui apprendre bébé à le récupérer……Toujours la première assise devant la boîte aux lettres, est-ce un signe ?

Qu’ai-je trouver ? Oh ? un livre youpi………

Et l’après-midi, pourtant je fais jamais mes courses le vendredi a.midi car trop de monde, mais là pas le choix, le frigo commençait à se vider ! A mon arrivée au supermarché, il y avait des flèches qui m’indiquaient quel chemin je devais suivre, mais j’avais ma petite idée. Alors vous prenez à droite puis 2e allée sur votre gauche, là vous vous arrêtez et hop, il va sauter dans le chariot. C’est celui-ci

Et cela donne cela pour le vendredi 22 mai…Suis-je raisonnable ?

Je ne pense pas l’être mais Funky m’a aidée alors je ne peux pas résister aux wouaf wouaf de ma crapoune. Eh oui, je sais, je veux personnaliser le plus possible mon blog, car les blogs avec simplement la photo du livre, le résumé et l’avis de la bloggeuse, ce n’est pas très original, généralement soit je ne lis pas soit je lis en passant à fond les pages. Je vous laisse, belle journée ensoleillée,

Patricia Rappeneau, auteure

Patricia Rappeneau est née en 1971, elle exerce le métier d’auteure de polars, thrillers et de livres de loisirs créatifs. Ses derniers ouvrages sont parus le 22 avril 2020. J’ai eu la chance de les recevoir par son éditeur, certainement que Patricia lui a demandé. Je remercie cette généreuse attention qui m’a fait très plaisir comme à chaque fois que je reçois un livre de la part d’un éditeur ou de l’auteur. C’est, je trouve une confiance que nous fait.

Les 2 romans reçus cette semaine. Requiem et Le parvis des assassins. Je vous en parle ici, en bas sur les photos.

Requiem, l’action se situe à Dijon, Le parvis des assassins dans l’Eglise Notre Dame de Paris. Pour les résumés, restez sur la page,

Je réitère mes sincères remerciements à Patricia Rappeneau et à Gilles son éditeur. Dès que je les aurais lus, je ferais bien sûr mes chroniques.

Les amours tourmentées d’Hortense – Nathalie Brunal

Pour encore plus de plaisir, découvrez Hortense et sa tata déjantée à tout petits prix :

Retrouvons Hortense, femme proche de la quarantaine, maman de Max, Joris et Lylia. Divorcée d’Etienne parti avec une jeune femme dont il a eu des jumeaux Truc et Bidule. Elle s’est mariée avec Marc, tombée sous le charme du beau pompier.
Max, son fils s’apprête à épouser Margot, la femme de sa vie et mère de ses futurs enfants….et c’est là que tout se précipite, les péripéties d’Hortense avec ses anciens amants et il y en a…

Le jour J approche…. Max ne sait plus s’il veut épouser Margot mais entre sa mère et sa grande tante Martha qui s’occupe de tout et se mêle de tout lui font comprendre qu’il faut l’épouser.

Martha aide Hortense dans son salon de thé, malgré son grand âge et celui de prendre la retraite.

Que va-t-il se passer ? tout comme prévu ou pas ? Vous le saurez en découvrant le second opus mais après avoir lu le 1er Les tribulations d’Hortense, pour connaître les personnages principaux.

L’auteure nous embarque dans ce second roman avec son humour, ses phrases qui font rire, sa plume est toujours aussi vivante. Je précise que je suis devenue une fan inconditionnelle de l’auteure et je suis même impatiente d’avoir son nouveau roman entre les mains (cette fois)….

Vous avez certainement compris que j’ai adoré le 2nd autant que le 1er et je vous conseille vivement de les lire tous et de devenir une fan.

Le Temps d’un Livre

Notre échappée belle – Alex Kin

AUJOURD’HUI : PARUTION DU ROMAN D’Alex Kin

NOTRE ECHAPPEE BELLE

Résumé :

J’attendais le 30 avril impatiemment pour l’acheter en version pour ma Kobo. J’ai demandé à Alex de lui régler directement, qui a accepté sans problème. Il va retrouver le 1er roman « 

Donc vous pourrez le trouver soit en version

Kindle (abonnement) à 0.99 €

Epub : 0.99 €

Broché : 14 €

C’est le genre feelgood que j’aime et qui fait du bien, je vous laisse découvrir. N’hésitez pas à contacter Alex sur facebook.

Très bonnes lectures à vous,

Le Temps d’un livre

Des mots par la fenêtre

Les bénéfices seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

PARUTION LE 16 AVRIL 2020

64 auteurs se sont réunis pour illustrer un joli recueil, vous pourrez le trouver ici :

JJérôme ATTAL • Laetitia BALLY • Frédéric BAPTISTE • Catherine BARDON • Alain BENTOLILA • Ariane BOIS • Xavier-Marie BONNOT • Françoise BOURDIN • Françoise BOURDON • Michel BUSSI •Cécile CABANAC • Virginie CAILLÉ-BASTIDE • Annabelle COMBES • Jean-Paul DELFINO • Joseph DENIZE • Isabelle DÉSESQUELLES • Victor DIXEN • Samuel DOUX • Julien DUFRESNE-LAMY • Jim FERGUS • Isabelle FILLIOZAT • Sophie FONTANEL • Lorraine FOUCHET • Anne-Marie GAIGNARD • Karine GIEBEL • Raphaëlle GIORDANO • Héloïse GUAY DE BELLISSEN • Serena GIULIANO • Anne ICART • Claude IZNER • Philippe JAENADA • Jean-Joseph JULAUD • Maïa KANAAN-MACAUX • Yasmina KHADRA • Étienne KLEIN • Fouad LAROUI • Caroline LAURENT • Arnaud LE GUILCHER • Guillaume LE QUINTREC • Marc LEVY • Henri LOEVENBRUCK • Sophie LOUBIÈRE • LOUISON • Albane LINŸER • Murielle MAGELLAN • Charlye MÉNÉTRIER MCGRATH • Bernard MINIER • Nadine MONFILS • Viviane MOORE • Fabien OLICARD • Erik ORSENNA • Fabrice PAPILLON • Camille PASCAL • Pierre PELOT • Alain REY • Gwenaële ROBERT • Tatiana de ROSNAY • Romain SLOCOMBE • François-Henri SOULIÉ • Danielle STEEL • Christiane TAUBIRA • Colin THIBERT • Marjorie TIXIER • Rachel VANIER •

Vous pouvez vous le procurer ici : à la FNAC

https://www.fnac.com/livre-numerique/a14684452/Collectif-Des-mots-par-la-fenetre#FORMAT=ePub#omnsearchpos=2

ou sur amz ! mais je n’ai pas le lien

Ma petite contribution sera faite très prochainement.

Illustration de Stéphane MANEL

Recueil : Histoires d’espoir

A l’heure où nous vivons une pandémie et épidémie d’une saleté de virus qui touchent beaucoup de monde dans le monde, 20 auteurs se sont réunis pour publier un recueil de 20 histoires. L’argent sera versé à la Fondation de France : vous pouvez trouver le recueil sur les sites : (format epub et pdf).

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/histoires-d-espoir

https://www.librinova.com/librairie/ouvrage-collectif-1/histoires-d-espoir

Ce recueil est venu enrichir ma liseuse. Cette dépense était prévue, je l’ai faite.

voici la participation des auteurs

Je vous laisse et vous souhaite une agréable lecture de ce recueil,

Merci de votre visite sur mon blog, à bientôt pour le prochain article. Si vous venez, laissez un petit commentaire, un j’aime. Cela fait toujours plaisir de voir que le travail est apprécié plutôt que de faire croire « oui j’y vais alors que liker est facile, je like sans lire

Le temps d’un livre,