Le défi d’Apolline de Nathalie Brunal

Bonsoir tout le monde, je l’attendais impatiemment le nouveau roman de Nathalie, en exclusivité chez France Loisirs. Je l’ai commandé le jour de sa sortie (25 mai), reçu le jeudi 28, lu entre samedi et lundi (je l’ai dévoré).

Résumé :

1898. Apolline, jeune fille de la bonne société canadienne, est en âge de se marier. Mais à 22 ans, elle ne cesse d’évincer les prétendants que lui présentent ses parents. Une révolte que n’admet pas sa mère…. Quand celle-ci apprend qu’une cousine, enceinte et mère de deux jeunes enfants, vient de perdre son mari dans l’éboulement d’une mine, elle est persuadée de tenir le chantage qui fera plier Apolline : se marier ou partir aider cette cousine qu’elle ne connaît pas. A la surprise générale, Apolline quitte le quotidien pour les contrées lointaines du grand Ouest. Elle n’a connu que le confort feutré de son hôtel particulier découvre la rudesse d’un monde encore sauvage. Et si cette épreuve était l’occasion pour elle de se réapproprier son destin, et pourquoi pas de croiser l’amour ?

Ma chronique :

Dans une famille très bourgeoise, à la fin du XIXè siècle vit Apolline 22 ans et sa soeur cadette Alphonsine. La mère, Ernestine est une personne très autoritaire surtout avec sa fille aînée qu’elle veut marier avec un homme de la même société qu’elle. Elle lui présente plusieurs prétendants mais Alphonsine les refuse tous.

Quand un télégramme arrive d’une cousine éloignée de la mère demandant à une des filles de partir auprès d’Emeline, mère de 2 enfants, bientôt 3. Cette dernière vient de perdre son mari. Elle habite dans les lointaines contrées du Grand Ouest.

Apolline qui ne se rebiffe jamais et n’affronte encore moins à sa mère accepte de partir.Que va-t-elle trouver ? va t elle être acceptée par les habitants de cette ville, appelés « sauvages » par la bourgeoisie.

Mon avis :

J’ai adoré ce roman, acheté en format papier, je l’attendais impatiemment, fidèle lectrice à cette auteure, même fan. Le style d’écriture ne change pas mais le genre du roman, Nathalie passe du feel good au roman sentimental mais a sa propre façon d’écriture aussi fluide qu’agréable. Je me suis plongée dès les premières pages sachant déjà que j’allais aimer ce roman.C’est lorsque l’on pose le livre après l’avoir terminé, avec une sensation de tristesse que l’on se dit « on veut la suite…….. »

Je vous le conseille vivement, à lire absolument.

Va où le vent te berce : Sophie Tal-Men

Coucou, j’ai terminé le roman de Sophie Tal-Men, auteure que je suis depuis le début de ses écrits et que j’apprécie énormément autant pour sa plume douce et fidèle à elle-même, qui d’ailleurs la représente très bien. J’ai à chaque fois la chance et la joie de la rencontrer au salon de Vannes qui se déroule généralement le 1er week-end de juin mais là ce sera le 1er week-end de septembre.

Evann et Gabriel, sont frères et ont été recueillis par Gianna et Papouss lorsqu’ils étaient petits. Leurs caractères les opposent mais ils s’entendent tout de même très bien.

Evann est étudiant en médecine, Gabriel, musicien, et concepteur de sites web. Un jour, Evann, propose à son frère de le remplacer le soir même à l’association dont il est membre à l’hôpital puisqu’il est de garde ce même soir.

Du coup, il y va car intrigué par le travail que fait l’association, lui qui ne s’est jamais occupés de bébés, des tout petits. Alors, va-t-il accepté la mission ? refusé ? va-t-il s’en sortir ?

Dans ce roman, on retrouve toujours la même équipe d’amis, Matthieu, Marie, Marie-Lou, Jeanne, la tenancière du Gobe mouches. Amis dans la vie privée que dans la vie professionnelle. Gabriel va les rejoindre ainsi qu’Anna.

Vous allez faire connaissance de ces deux personnes qui ont une grande importance dans le roman.

Notre échappée belle – Alex Kin

AUJOURD’HUI : PARUTION DU ROMAN D’Alex Kin

NOTRE ECHAPPEE BELLE

Résumé :

J’attendais le 30 avril impatiemment pour l’acheter en version pour ma Kobo. J’ai demandé à Alex de lui régler directement, qui a accepté sans problème. Il va retrouver le 1er roman « 

Donc vous pourrez le trouver soit en version

Kindle (abonnement) à 0.99 €

Epub : 0.99 €

Broché : 14 €

C’est le genre feelgood que j’aime et qui fait du bien, je vous laisse découvrir. N’hésitez pas à contacter Alex sur facebook.

Très bonnes lectures à vous,

Le Temps d’un livre

Le voyage de Ludwig – Julien Jouanneau

Résumé :

Ludwig est un compagnon parfait. Affectueux. Le rayon de soleil de sa maîtresse Hannah dans leur quotidien assombri par l’Occupation.
Le jour où elle est jetée dans un wagon à bestiaux en partance vers une destination inconnue, Ludwig se lance à la poursuite du train. Sans jamais s’arrêter, sans jamais quitter les rails. L’espoir de retrouver Hannah lui fait traverser une France ravagée par les ténèbres, exsangue et suffocante. Une terre où les menaces surgissent le long du chemin de fer, où la sauvagerie rôde. Pris au piège des parfums de la guerre, épuisé et meurtri, Ludwig court entre les deux bras d’acier. Sa fidélité bravera les enfers.
À travers le regard de Ludwig se dessine sous nos yeux le paysage de la France occupée, où le bien et le mal sont à la fois l’oeuvre des hommes et celle des bêtes.

Mon avis :

Lors de ma commande sur France Loisirs, j’ai surfé sur le site et je suis tombée sur ce roman, la couverture m’a beaucoup plue, le résumé également et je n’ai pas hésité une seconde pour le mettre dans le panier.
Une fois que j’avais terminé mon roman que j’avais trouvé super. Je suis rarement déçue mais ça m’arrive.

Ludwig est un chien très affectueux, le chien parfait qui aime, qui adore sa maîtresse Hannah. Mais, l’avenir de Ludwig est triste car il voit que cette dernière est embarquée par les Crieurs (vous saurez qui c’est en lisant le livre), il reste à l’attendre plusieurs jours sans la voir revenir.

Soudain, il a une fameuse idée, partir à sa recherche en longeant les rails de chemin de fer. Si vous aimez les animaux, chiens ou autres, vous aimerez certainement ce roman écrit à la place d’un toutou qui idolâtre Hannah.

Vous vous apercevez que j’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, surtout que le personnage principal est un chien.

Lisez-le et vous me direz…..Je vous souhaite une excellente lecture.

La chinoise du tableau – Florence Tholozan

Déjà, je voulais remercier Audrey de m’avoir offert ce merveilleux roman, dédicacé par l’auteure et reçue quelques jours avant mon anniversaire. La complicité des deux personnes m’ont fait beaucoup de bien. merci à vous deux les filles.

Résumé :

Et si comme Mélisende et Guillaume vous découvriez un étrange tableau ?

Un tableau sur le point de bouleverser votre vision de la vie ? Au second plan, derrière une jeune Chinoise, se tiendrait un couple qui ressemblerait en tout point au vôtre. A un détail près : les personnages représentés sur la toile seraient bien plus âgés.

Une curiosité irrésistible vous entraînerait alors jusqu’en Chine, à la recherche de la Chinoise du tableau.

Mon avis :

Mélisende et Guillaume se rencontrent par hasard et c’est le véritable coup de foudre. Ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre, alors Guillaume quitte la Bretagne pour rejoindre sa bien-aîmée Mélisende dans le sud de la France.
Un joyeux duo qui se complète, s’aime, se retrouve et……..
Pourquoi ce titre ?

Ce sera à vous de le découvrir car je ne vous en dirais pas plus, il faudra juste vous le procurez soit directement auprès de Florence Tholozan (l’auteure) soit auprès des Editions M+.

Pendant ma lecture, je suis partie, j’ai voyagé, découvert beaucoup de choses et j’ai vibré. J’ai déposé le roman en fin de journée. Je l’ai trouvé magnifique, majestueux et une superbe écriture.

Je vous souhaite une très belle lecture,

Réception du jour : merci France Loisirs

Vendredi 27 mars, l’envie me prend de commander des livres chez France Loisirs. Le choix est fait….. Clic la carte bleue a chauffé. Aujourd’hui, je vais chercher le courrier et que vois-je ? mon colis parti le 1er avril, ne ronchonnez pas, la poste assure. La preuve 48 h CHRONO.

Frissons noirs : un recueil de 6 nouvelles pour mettre vos sens en péril :

Barbara ABEL- R.J ELLORY – Karine GIEBEL – Sophie LOUBIERE – Maud MAYERAS – Laurent SCALESE – Cédric SIRE

7 auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définition de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots…. et jusqu’à la chute. Electrique et surprenant, ce recueil renferme six expériences exceptionnelles de lecture.

Laissez-vous chuchoter à l’oreille, venez Ecouter le noir

La fille sans nom de J.S MONROE

Au retour d’un voyage épuisant, en descendant du train, une jeune femme se rend compte que son sac lui a été volé. Mais elle a un problème nettement plus grave : alors qu’elle veut déclarer le vol, la jeune femme ne se souvient plus de son nom. Elle a complètement perdu la mémoire. Son seul souvenir, c’est l’adresse de sa maison.

N’ayant plus ses clés, elle frappe à la porte. Deux personnes inconnues lui ouvrent. Elle dit qu’elle habite là, dans cette maison. Tony et Laura affirment pourtant ne jamais l’avoir rencontrée. Quelqu’un ment forcément. Mais qui ? Et pourquoi ?

Et la ressemblance de la jeune amnésique avec Jemma Huish, une dangereuse criminelle psychotique disparue depuis des années est pour le moins troublante. Seraient-elles une seule et même personne ? Que croire et à qui faire confiance quand on ne sait plus qui on est ?

Ophélia de Floriane DE MARREZ

Ophélia, 17 ans, est retrouvée morte dans une rivière tuée de plusieurs coups de couteau. Toute la ville est en émoi et au lycée, tous les élèves sont choqués : qui pouvait en vouloir à cette lycéenne modèle, chanteuse lyrique promise à un magnifique avenir ? Alors que les gendarmes peinent à faire avancer l’enquête, le jeune Gaspard, ami de classe de la victime, jure de tout faire pour découvrir l’identité du coupable et lui faire payer son crime. Quels secrets les habitants de cette petite ville cachent-ils ? Pourquoi tant d’hypocrisie autour de cette disparition.

Le voyage de Ludwig de Julien JOUANNEAU

Une odyssée émouvante et poétique à travers la France occupée

Ludwig est un compagnon parfait. Affectueux. Le rayon de soleil de sa maîtresse Hannah, dans leur quotidien assombri par l’Occupation. Le jour où elle est jetée dans un wagon à bestiaux en partance pour une destination inconnue, il se lance à la poursuite du train…. L’espoir de retrouver Hannah lui fait traverser une France ravagée par les ténèbres, exsangue et suffocante, où les menaces surgissent le long du chemin de fer, où la sauvagerie rôde. Epuisé et meurtri, Ludwig court entre les deux bras d’acier. Sa fidélité bravera les enfers.

Ciao bella – Serena Giuliano

Bonsoir à tous, l’année dernière je suis allée au salon du livre de Quiberon (Morbihan) et j’ai rencontré Séréna Giuliano qui m’a parlé de son premier roman que j’ai acheté.

Comme vous l’aurez remarqué, je ne lis pas un seul genre « thriller » ou « polar gore », non je change de style…je varie selon mes envies, mes plaisirs.

Résumé :

Grandir, pardonner et manger des pâtes.

 » J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? « 


Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?

Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.

Mon avis :

Hier soir, je l’ai terminé et j’étais un peu triste de le déposer et de le refermer. Ce fût un super roman d’une écriture fluide qui donne envie de prendre l’avion pour partir en Italie, déguster un ristretto (un vrai café italie, pas le jus de chaussettes immonde que l’on boit le matin et qui donne des aigreurs d’estomac dans la cafetière filtre, le pire des cafés. Je vous le conseille vivement si vous ne connaissez pas la plume de Séréna. J’attends impatiemment la parution de Mamma Mia le 5 mars. eh je vous le dis dans le creux de votre oreille, Ciao bella sera en pocket le 5 mars également. Alors précipitez-vous dans votre librairie préférée.

Qui m’aime me le dise – Sophia Peignot

Résumé du roman 4e couverture (fnac)

Pas besoin d’aller au bout du monde pour trouver l’amour. Enfin… pas toujours.
 
Partir en voyage du jour au lendemain à l’autre bout du monde  ? Ça ne ressemble pas du tout à Céleste, casanière et raisonnable au possible. Pourtant, elle vient de le faire  ! Et tout ça pour se lancer dans un prétendu jeu de piste censé la mener jusqu’à son grand-père biologique. Avec comme compagnons de voyage Herbert, un ami de sa grand-mère appartenant à la catégorie des papys râleurs insupportables, et Gaspard, un infirmier du Jardin des Magnolias, beaucoup, beaucoup plus charmant, le voyage promet d’être explosif. Céleste ne sait pas si elle trouvera ce qu’elle est venue chercher, mais une chose est sûre  : sa vie va changer  !

Mon avis :

Céleste, jeune femme trop raisonnable tient une pâtisserie qui marche très bien et qui ne lui laisse pas un moment de liberté. Dès qu’elle rentre le soir, elle souffle un peu mais pas le temps de faire quoique ce soit comme sortir avec les amis, aller au cinéma, au restaurant.

Ce n’est qu’au moment de l’enterrement de sa grand-mère qu’elle fait connaissance avec Herbert, très bon ami de la grand-mère, elle lui a laissé une lettre dans laquelle elle a organisé un jeu de piste pour retrouver son grand-père paternel sous forme de jeu de piste.

Alors vous me suivez, prenez place auprès du hublot direction les Etats-Unis. Accompagnée de Herbert et de Gaspard, infirmier à la maison de retraite Le Jardin des Magnolias. Tous les deux seront la destresser lorsqu’elle aura peur de monter dans l’avion.

J’ai trouvé ce feel good très agréable à lire, en passant du rire aux larmes, j’ai passé un super moment et je vous invite à le lire. Belle lecture à vous. Bon voyage en compagnie de notre Céleste unique, notre Herbert grognon et notre Gaspard adorable.

Quand Cupidon s’en est mêlé – Nathalie Brunal

Coucou, voici le dernier roman feel good que je lis de cette auteure mais ce n’est pas son dernier. J’attends impatiemment ses prochains.

Une histoire à trois : Myriam, blogueuse culinaire, prépare tous les jours des nouveaux desserts qu’elle fait goûter à son mari Alex, banquier. Ils sont mariés depuis huit ans. Lui préfère rester tranquille, le style pépère lui convient très bien, maison boulot, sortir l’ennuie. Myriam ne sait plus quoi faire, n’est pas épanouie dans son couple. Elle décide de partir quelques jours chez une amie Maddy à Londres, blogueuse culinaire également pour échanger des nouvelles recettes.. Elle décide de partir un jour plus tôt.

Dans la gare, en attendant son train, elle s’assoit sur un banc, un homme prend place à côté d’elle. Le train arrive en gare, elle monte, s’installe……et …………

Pour connaître la suite, plongez vous dans ce roman feel good. Cette situation peut nous arriver à chacun de nous. Lisez-le je vous le conseille vivement comme tous ses romans. Un roman qui fait du bien, fait réfléchir.

Une belle romance, une écriture fluide toujours aussi agréable à lire. Vous avez lu hein : j’ai ADORE.

belle lecture,

L’étincelle entre nous – Julie Huleux

Coucou, cette fois-ci je l’ai lue la nouvelle et je peux vous dire en deux mots : LISEZ-LA ABSOLUMENT

Adrien, notre pompier de Paris – Laura, perdue après une rupture pour tout (sentimental, professionnelle) enfin elle se retrouve sans rien mais un bel homme et de bonnes amies.

Adrien a quelques jours de perm, descend à Nîmes fêter Noël en famille, cela fait longtemps qu’il n’y a pas été. Il prend le TGV : 3 h, tiens sans retard ni grève !!!! c’est rarissime.

Laura, ne fait rien, se retrouve seule à Paris, ses amies sont avec leurs familles. Elles lui suggèrent de descendre le rejoindre sans l’avertir.

La surprise est de taille, mais bien proportionnée, il est heureux de présenter Laura comme une amie mais d’après vous ce sera une simple amie ou plus. Pour le savoir, je vous conseille de le lire.

Très bien écrit, fluidité, envie de me plonger dans les autres romans de Julie Huleux.

Alors je vous ai convaincus. Vous me direz hein si vous passez par là et que vous vous arrêtez à la station L’étincelle entre nous.